La gauche agit pour la jeunesse !

Image

Ce samedi les Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales étaient à la rencontre des Perpignanais, dans les rues de la vieille catalane, pour lancer la campagne « Priorité jeunesse : le choix de la gauche ». Campagne d’ailleurs bien accueillie tant par les jeunes, concernés directement, que par les plus âgés.

Cette campagne a pour objet de mettre en avant le travail du gouvernement POUR la jeunesse. Emplois d’avenir, encadrement des loyers, revalorisation des bourses, garantie jeune, contraception et IVG 100% remboursées, taxation des contrats précaires… Les avancées sont là, elles sont à saluer.

Cependant nous, Jeunes Socialistes, demandons à aller plus loin et mettons sur la table différentes propositions telles qu’ouvrir le RSA aux moins de 25 ans, doubler les emplois d’avenir pour atteindre les 300 000, créer un chèque jeune santé, poser le SMIC à 1500 €uros brut, sans oublier une garantie logement universelle et la mise en place d’une allocation d’autonomie.

Autant de propositions incontournables pour faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012.

La gauche agit, la jeunesse exige. C’est ainsi que nous arriverons à une véritable autonomie des jeunes, loin des inégalités et des reproductions sociales.

Publicités

Le Pen : « Perpignan est prenable ! » – La réaction des Jeunes Socialistes des P.O.

Les Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales réagissent suite aux déclarations de Marine Le Pen dans l’édition du 25 août du quotidien local « L’indépendant » :

Dans l’édition de ce dimanche 25 août 2013, « L’indépendant » titrait une interview de la Présidente du Front National en la citant : « Perpignan est prenable !».

Se décrivant comme mère de famille attentionnée, nous serions presque attendris. Sans parler du parcours de ses vacances en terres catalanes. De quoi masquer son véritable visage.

Les Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales ne sont pas dupes et réagissent vigoureusement.

Mobilisés nous serons pour contrer et démasquer le parti de la haine, de l’exclusion et de la stigmatisation. Sous ses faux-semblants de parti rénové, loin de son ex-président, le Front National est toujours le même et n’a en rien perdu son visage haineux et rétrograde.

Il se dit le parti le parti de la laïcité, il défend pourtant les intégristes catholiques. Il se dit le parti du redressement économique, il serait pourtant celui de la faillite par la sortie de l’euro et l’immigration zéro. Il se dit le parti des français, mais les français veulent-ils vraiment de la suppression de la déclaration des droit de l’homme et du citoyen pour instaurer la « préférence nationale » ? Mais surtout il se veut le parti des dites « réalités » mais que fait-il de l’insertion des jeunes par l’emploi ou par la culture?

Le vernis du Front National doit craquer pour montrer son vrai visage. Perpignan n’a rien à faire dans les méandres de l’extrême droite.

Lancement de la campagne « Droit aux vacances » !

Paru sur Ouillade.eu le 15 août 2013 :

Communiqué du Mouvement des Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales

Ce samedi 17 août au matin les Jeunes Socialistes du département seront à Argelès-sur-Mer pour lancer la campagne en faveur d’un « Droit aux vacances » universel.

A l’échelle internationale le droit aux vacances est un droit reconnu, pourtant, chaque année, en France, 3 millions d’enfants n’ont d’autre choix que de rester chez eux par manque de moyen de leurs parents. Les chiffres parlent d’eux même : 95% des enfants de cadres ont droit à un départ en vacances, contre 35% des filles et fils d’ouvrier.

Loin de là l’idée de vouloir opposer les classes sociales, l’engagement porté est au contraire de vouloir les rapprocher en venant au soutien des plus en difficultés pour que cesse le leadership des inégalités contre celui de la justice.

Dans ce sens, l’engagement des Jeunes Socialistes se traduit par plusieurs propositions : Une aide de l’État – reversée directement au centre de vacances ou de loisirs accueillant l’enfant – de 200 euros pour les 3 millions d’enfants laissés sur le quai ; la généralisation des chèques vacances, pour les salariés dont les entreprises ne les proposent pas, par la création de comités d’entreprise de territoire ; ou encore favoriser les partenariats avec les associations de tourisme social ou d’éducation populaire, sans oublier de renforcer leur financement.

Ces propositions doivent servir d’outil pour faire des vacances un droit et un moyen de s’instruire et de participer à la vie en société plutôt qu’un privilège ou un processus d’exclusion sociale.

Ce lundi 12 août Jean-Marc Ayrault recevait à Matignon 300 enfants privés de vacances et reconnaissait ainsi la nécessité d’un droit aux vacances pour tous déclarant que tous les enfants « ont droit aux vacances et à la culture ». Ce geste et ces mots sont de véritables signaux d’espoirs mais affirment et rappellent surtout l’urgence d’agir pour un véritable droit aux vacances pour tous.

http://www.ouillade.eu/politique/argeles-sur-mer-les-jeunes-socialistes-lancent-leur-campagne-en-faveur-du-droit-aux-vacances/48628

Tots junts, tallem l’evasió fiscal !

risss
En ce samedi 2 mars, nous étions en Andorre pour lutter contre les paradis fiscaux aux cotés de nos camarades Jeunes Socialistes du Languedoc-Roussillon, et de Catalogne du sud.

Au programme de ce samedi de militantisme commun : Blocage de la frontière, campagne Rise Up et rencontre inter-mouvements.

Retrouvez l’article paru sur ara.cat : http://www.ara.cat/politica/joventuts-PSC-Andorra-evasio_fiscal_0_875312635.html

Tallem l’evasió fiscal !

Retour sur le rassemblement pour l’Egalité de Perpignan

Malgré la noirceur du ciel, personne ne s’y est trompé : la belle Catalane était arc-en-ciel en ce samedi !

Image

Près de 400 à 500 personnes ont répondu présents à notre appel ainsi qu’à celui des différentes organisations politiques, syndicales et associatives, pour un rassemblement en faveur de l’Égalité pour TOUS !

Ce cortège, loin de se soucier des clivages politiques pouvant nous diviser, ne répondait en fait qu’à un seul appel, à une seule urgence : La reconnaissance de tous les couples face au mariage et à l’adoption.

Nous tenions à remercier tous les présents pour nous avoir rejoint sur cette marche. Cette marche c’est notre pierre à l’édifice de la nation plus juste pour tous que nous souhaitons, que nous voulons, que nous exigeons. Nous pouvons en être fiers.

Reportage France Bleu Roussillon : http://www.francebleu.fr/societe/mariage/pres-de-400-manifestants-dans-les-rues-de-perpignan-281395#

Article L’indépendant : http://www.lindependant.fr/2013/01/26/400-personnes-a-perpignan-pour-le-mariage-pour-tous,1721694.php

Génération de la crise : Rise Up !

Image

Ce jeudi les Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales étaient en action à l’Université de Perpignan pour promouvoir la campagne commune des Jeunes Socialistes Européens : Generation of the crisis : Rise Up ! (Génération de la crise : Soulève toi !)

« Rise Up » c’est affirmer son européanité tout en se mobilisant pour une autre Europe que l’actuelle :

Une Europe démocratique, avec un véritable poids donné au Parlement Européen (seule instance directement élue par les peuples) ; Une Europe écologique, investissant massivement pour une véritable transition énergétique (créant dans le même temps des milliers d’emplois) et une Europe de l’emploi, point déterminant pour les jeunes que nous sommes, avec par exemple la mise en place d’une « garantie Européenne jeunes » interdisant les emplois précaires et bannissant la pratique des stages non payés ou sous payés.

Retrouvez l’intégralité des propositions des Jeunes Socialistes Européens et signez la pétition sur www.iriseup.eu/site/fr/soulvetoi

Retour sur la campagne présidentielle du MJS 66

François Hollande avait mis trés tôt la jeunesse au cœur de son projet présidentiel, et nous, militants du Mouvement des Jeunes Socialistes des Pyrénées-Orientales n’avons pas ménagé nos efforts pour parler aux jeunes. Et le bilan n’est pas mince car nous avons convaincu la jeunesse des P.O qui a largement accordé sa confiance au candidat socialiste lors des deux tours de l’ élection présidentielle. Avec des engagements clairs qui sont d’ores et déja mis en place par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault ( créer 60.000 postes dans l’éducation, l’égalité salariale femmes-hommes, l’encadrement des loyers, l’allocation d’études et de formation, créer 150 000 emplois d’avenir, mettre en oeuvre un contrat de génération pour permettre l’embauche de jeunes en CDI, autoriser le mariage et l’adoption pour tous les couples, taxer les bénéfices des banques, refaire de l’impôt un outil de redistribution des richesses et Instaurer une taxe sur les transactions financières )

La mobilisation fût au rendez-vous lors de l’entre deux tours, car préoccupés par la montée du Front national lors du premier tour dans les P.O , y compris chez les jeunes. Nous jeunes socialistes, avons su trouver les mots justes pour faire revenir dans le champ républicain des électeurs qui ont voté Marine Le Pen.


Rappel résultats du second tour de l élection présidentielle à Perpignan : Hollande vainqueur avec 51,27 %  ( 2007 : Sarkozy 56,35 % ) . Le candidat Hollande a donc donné une belle majorité et fait baisser de plus de 7,5 points le candidat de l’ UMP.

«François Hollande a placé la jeunesse au cœur de son projet de société. Nous sommes à ses côtés, car nous sommes convaincus que ses propositions permettront à notre génération de vivre mieux que la précédente » Joan FONT ( MJS 66 )